Le Cameroun ambitionne de créer sa première unité de taille de diamant

L’initiative est du ministre en charge des Mines, Emmanuel Bondé, qui  a rendu public un appel à manifestation d’intérêt en vue de «la pré-qualification des cabinets d’études pouvant réaliser les prestations relatives à l’appui à la mise en place d’une unité de taille de diamant». Les prestataires intéressés par cet appel à manifestation d’intérêt ont jusqu’au 31 mars 2014, pour faire parvenir leurs offres au service des marchés du ministère des Mines.

Le Cameroun devrait au terme de ce processus, pouvoir se doter de sa toute première unité de taille de diamant de l’histoire et entamer ainsi la transformation locale de ce minerai précieux. Ce, conformément aux dispositions prévues dans son code minier qui oblige en effet les entreprises minières à transformer localement 15% de leur production.

A ce jour, seule l’entreprise coréenne C&K Mining détient un permis d’exploitation du gisement diamantifère  au Cameroun. La pierre est exploitée sur le site de Mobilong (Est Cameroun) depuis le 16 décembre 2010.  Et le Secrétariat national permanent du Processus de Kimberly estime à environ 5000 carats de diamants par an au Cameroun, la production de C&K Mining et des artisans miniers.

By M.T.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s