Journée de la liberté de la presse : le gouvernement du Cameroun lance le concours du meilleur rédacteur

Annonce faite le 09 avril au cours d’une rencontre entre le ministre de la Communication et les Hommes de médias.

Le concours du meilleur rédacteur est ouvert aux étudiants en journalisme de niveau 3. Les catégories concernées sont la presse écrite, la radio, la télévision et la presse en ligne. Les genres journalistiques en compétition vont être peaufinées et rendues publiques dans un avenir proche. Ce, en raison des réserves émises par les professionnels de la presse suite aux propositions faites par les responsables du ministère de la Communication (MINCOM). Dans la catégorie « Presse écrite » par exemple, le MINCOM avait prévu la réalisation d’un dossier de douze mille signes comprenant reportage, interview et commentaire. Ce qui a fait réagi Emmanuel Gustave Samnick, Directeur de la Publication du quotidien l’Actu. Pour lui, il serait souhaitable de restreindre le concours aux genres reportage et enquête afin de permettre à ces étudiants en journalisme de se frotter à la difficulté de collecte d’information sur le terrain.

La rencontre entre les Hommes de médias et le MINCOM visait, selon le ministre Issa Tchirouma, à « échanger sur la démarche à prendre pour mieux organiser la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse prévue le 03 mai prochain». De « l’inédit » selon Jean Baptiste Mbiaye. Le Directeur de la Publication de l’hebdomadaire Prospectives Hebdo témoigne que «c’est la toute première fois qu’un ministre de la Communication nous consulte pour organiser cette journée dédiée à la presse. J’apprécie cette approche participative et nous allons faire des propositions constructives pour que la célébration soit un succès ».

Le thème choisi par le gouvernement du Cameroun pour célébrer ce 03 mai est « Pour une presse camerounaise assumant sa liberté au service de l’émergence ». Les activités se dérouleront du 29 avril au 03 mai dans toutes les régions du pays. Des tables-rondes, des expositions photos, des Journées Portes-Ouvertes, des rencontres sportives et une soirée de gala constitueront la série d’activités qui meublera la célébration de la journée internationale de la liberté de la presse.

Pour le ministre de la Communication, Issa Tchirouma, « les journalistes doivent placer leur journée sur un piédestal d’honneur ». Et pour cette raison, il « appelle la presse à se mobiliser pour organiser la célébration de la journée de la liberté de la presse, édition 2015 » tout en les rassurant que son département ministériel jouera juste « le rôle de facilitation et d’accompagnement ». La balle est donc désormais dans le camp des hommes de médias. A eux de la saisir et d’en faire

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s