Hévéaculture : SUDCAM perd 13 000 ha de sa concession

La société Sud Cameroun Hévéa S.A. (SUDCAM) contrainte d’abandonner une superficie d’environ 13.630 ha sur la concession à elle attribuée à titre provisoire par décret N° 011 du 14 janvier 2015.

La concession provisoire mise en cause, d’une superficie totale de 30 408 ha, est  située au lieu-dit « Corridor Nkolafendek-Otong Mbong » dans l’arrondissement de Djoum (Sud Cameroun).

Selon certaines sources, cet abandon est dû à l’observation « d’un certain nombre de faits majeurs incompatibles à la mise en place sereine du projet, dans un contexte de développement durable ».

En effet, la diminution de l’espace agro forestier au détriment des populations riveraines avait été présentée par des ONG (voir rapport Greenpeace), comme préjudiciable à l’avenir desdites populations et comme source potentielle de conflit permanent entre elles et la société SUDCAM.

Bien plus, le site partage un voisinage avec la Réserve de Biosphère du Dja et des traces de migration des éléphants et autres grands mammifères protégés y sont régulièrement observées. Un enjeu environnemental énorme pour les défenseurs des forêts de Hautes Valeurs de Conservation (HVC).

Une source nous a  également confié que la concession provisoire attribuée à SUDCAM à cet endroit affecte les activités de quelques exploitants forestiers car le site attribué, potentiellement zone privée, fait barrage à certaines Unités Forestières d’Aménagement (UFA). L’Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) menée par la société a révélé que les propriétaires des UFA 09-008  et 09-007 ne pourront évacuer leurs produits sans passer par les champs d’hévéa. Du coup, « le partage d’infrastructure et les mesures de sécurité qui en sont liées, sont apparus à nos yeux comme des sources probables de conflit avec ces exploitants ».

« Cet enjeu économique associé à d’autres nous a décidés à réduire notre superficie de 13.630 ha diminuant de ce fait la plupart d’impacts négatifs que la mise en œuvre du projet allait causer » a expliqué une source proche du dossier. L’espace a été rétrocédé à l’État sans contrepartie renseigne la même source.

Mireille Tchiako

Publicités

Une réflexion sur “Hévéaculture : SUDCAM perd 13 000 ha de sa concession

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s