Climat : Le charbon responsable de 14,2 gigatonnes des émissions de CO2 rejetées dans l’atmosphère

C’est l’une des révélations contenue dans la première édition en anglais de l’Atlas du Charbon 2015 publiée le 18 novembre dernier à Bruxelles par la fondation Heinrich-Böll et les Amis de la Terre International.

Avec plus de 60 infographies détaillées, le document met en exergue les données et les chiffres les plus récents sur

Coal Atlas 2015

Coal Atlas 2015

l’utilisation du charbon et sur ses conséquences sociales et environnementales. Ces illustrations démontrent à souhait, l’impact de l’industrie du charbon sur la nature, la santé, le travail, les droits humains et la politique. L’Atlas du charbon révèle aussi l’identité des bénéficiaires de cette industrie et les tendances en cours dans ce secteur en Chine, en Inde, aux États-Unis, en Russie et en Allemagne.

Selon les auteurs, le charbon contribue bien plus à la crise climatique que n’importe quelle autre source d’énergie. En 2014 par exemple, il était responsable des 14,2 gigatonnes des émissions de CO2 rejetées dans l’atmosphère. Cela représente 44% du total des émissions de dioxyde de carbone liées à l’énergie, et plus du quart des émissions de gaz à effet de serre. Bien plus, l’extraction et la combustion du charbon détériorent de manière irréversible l’environnement et la santé de la population. L’Atlas du Charbon 2015 révèle que pour l’Union européenne seule, les problèmes de santé attribuables au charbon coûtent jusqu’à 43 milliards d’euros par an, auxquels s’ajoutent d’autres effets de l’industrie du charbon, notamment les déplacements forcés et les mesures de répression contre les habitants.

Lire la suite

Faire face au changement climatique : les ONG répondent aux Nations Unies

Un rapport scientifique des Nations Unies sur le climat, attendu ce 13 avril à Berlin (Allemagne) indique que pour éviter le grave changement climatique, il faudra non seulement diminuer l’utilisation des énergies fossiles mais également révolutionner de manière structurelle nos économies et sociétés. Une proposition qui agace particulièrement l’ONG les Amis de la Terre International.

sans-oublier-effets-rechauffement-climatique

Effet réchauffement climatique

C’est dans un communiqué dont nous avons eu copie que l’Organisation internationale a fait connaître sa position. Dipti Bhatnagar, coordinatrice du programme Justice climatique et énergie, s’indigne de la recommandation formulée par les experts des Nations pour faire face au changement climatique : « Les scientifiques nous disent que pour éviter une aggravation rapide de la crise climatique, nous devons immédiatement réduire notre dépendance aux énergies fossiles et investir massivement dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique». Mme Dipti Bhatnagar appelle « Les Gouvernements à agir rapidement suite à cette annonce » car précise-t-elle, « Il est urgent d’investir dans des solutions d’énergie renouvelable appartenant aux communautés. Et jusqu’ici, les dirigeants du monde entier ont réellement manqué de volonté politique pour engager la transformation vers des sociétés sobres en carbone, en réduisant l’utilisation des énergies fossiles et en investissant dans de l’énergie pour les communautés par exemple l’on découvre la position de cette organisation internationale ». Lire la suite