Pétrole : le Cameroun a mal à sa gouvernance

C’est ce que révèle Revenue Watch Institute dans son rapport 2013 sur l’indice de gouvernance des ressources naturelles publié le 15 mai 2013.

L’indice de gouvernance des ressources naturelles mesure la qualité de la gouvernance (transparence et redevabilité) des industries pétrolières, gazières et minières de 58 pays précise Evelyne Tsague de Revenu Watch Institute.

Sur les 58 pays évalués, le Cameroun occupe la 47è place avec une note agrégée de 34 sur 100. Un résultat qui le relègue au rang des pays « défaillant » indique le rapport de l’ONG américaine.

Le Cameroun offre très peu d’information sur son industrie extractive constate le rapport. La Société Nationale des Hydrocarbures (SNH) à capitaux entièrement public qui domine le secteur  pétrolier,  divulgue très peu d’information sur sa gestion. Malgré l’effort consenti par elle pour  rendre public les valeurs de vente du pétrole,  aucune information supplémentaire ne décrie les données reportées. Et si la SNH estime ses revenus dans le budget national, les informations relatives aux dépenses quant à elles ne sont pas publiées renseigne le document. Lire la suite