Le Cameroun ambitionne de créer sa première unité de taille de diamant

L’initiative est du ministre en charge des Mines, Emmanuel Bondé, qui  a rendu public un appel à manifestation d’intérêt en vue de «la pré-qualification des cabinets d’études pouvant réaliser les prestations relatives à l’appui à la mise en place d’une unité de taille de diamant». Les prestataires intéressés par cet appel à manifestation d’intérêt ont jusqu’au 31 mars 2014, pour faire parvenir leurs offres au service des marchés du ministère des Mines.

Le Cameroun devrait au terme de ce processus, pouvoir se doter de sa toute première unité de taille de diamant de l’histoire et entamer ainsi la transformation locale de ce minerai précieux. Ce, conformément aux dispositions prévues dans son code minier qui oblige en effet les entreprises minières à transformer localement 15% de leur production.

Lire la suite

Publicités

Industries Extractives : La CEMAC ouvre son Académie

L’objectif est de renforcer les capacités humaines et institutionnelles des différents acteurs publics intervenants dans les industries extractives et d’améliorer la gouvernance dans ce secteur au sein de la zone CEMAC.

 photo mine

L’exploitation des ressources minières au Cameroun contribue à moins d’1% du PIB  selon une déclaration du ministre en charge des Mines, Emmanuel Mbondé. Ce faible taux de participation à l’économie nationale contraste avec la richesse de son sous-sol et le nombre d’investisseurs présents sur son territoire. Jusqu’en 2012, on y dénombrait 160 permis de recherche et cinq permis d’exploitation d’après la même source. Le cas du Cameroun illustre à merveille la triste réalité observé dans d’autres Etats de la CEMAC où malgré leurs richesses naturelles (mine, gaz pétrole), les indicateurs de développement économique et social demeurent bas.

Lire la suite