Taxe sur le riz importé : Le Ministre de la Santé recule

Le ministre camerounais en charge de la santé vient de « supprimer la Taxe sur la vérification sanitaire du riz pour éviter la hausse du prix » a-t-on appris ce jour du Président de la Ligue Camerounaise des Consommateurs (LCC), Delor Magellan KAMSEU KAMGAING.

En début du mois, la LCC avait saisi par correspondance le ministre de la santé, André Mama Fouda, pour dénoncer l’instauration de la taxe de vérification sanitaire à l’importation de 250 FCFA, par tonne de riz, appliquée par ses collaborateurs, au Port Autonome de Douala, depuis le 15 Janvier dernier.

Lire la suite

Publicités

La Ligue Camerounaise des Consommateurs demande l’annulation d’une taxe sur la vérification du riz importé

La dénonciation est contenue dans un communiqué rendu public le 22 janvier. La Ligue Camerounaise des Consommateurs (L.C.C) apprend-on, a saisi à cette date par correspondance, le Ministre de la Santé publique, André MAMA FOUDA, pour lui « demander de revenir sur sa décision illégale, instaurant le paiement d’une taxe de vérification sanitaire à l’importation  de 250 FCFA, par tonne de riz appliquée par ses collaborateurs, au Port Autonome de Douala, depuis le 15 Janvier ».

La décision du Ministre de la Santé qui « ne s’appuie sur aucun arsenal juridique » selon la LCC  est même «contraire à la réglementation en vigueur». En effet, l’exclusivité de la compétence en la matière revient aux Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) et à l’Agence des Normes et de la Qualité, (ANOR) renseigne le communiqué.

L’instauration d’une nouvelle taxe sur le riz fait craindre à la LCC  l’augmentation du prix de cette céréale sur le marché camerounais. Pourtant, le riz, présenté comme la plus consommé par les camerounais, a été exonéré  de toutes taxes et droits à l’importation le 07 Mars 2008 à travers une Ordonnance du chef de l’Etat, Paul Biya.

By Mireille Tchiako