Afrique : La gestion forestière sous l’emprise persistante de la corruption

De l’attribution des concessions à l’importation du bois en passant par l’exploitation, le suivi des infractions, des obligations et engagements légaux, toute la chaîne subit les affres du phénomène.

L’éléphant d’Afrique est danger. Le volume de bois exploité illégalement chaque année en Côte d’ivoire est estimé à20151211_144609 400 000 m3. La forêt se meurt donc à petit feu. Le couvert forestier estimé aujourd’hui à 2 millions d’hectares de forêts était de 16 millions  à l’indépendance. Cette figure déplorable que dépeint Youssouf Doumbia, activiste de la société civile ivoirienne et membre de l’Observatoire Ivoirien de la Gestion Durable des Ressources Naturelles (OI-REN) a de grave conséquence sur l’économie de la Côte d’Ivoire. Le pays poursuit – il, a enregistré « les pertes évaluées à 286 milliards de FCFA dues aux fraudes durant les cinq années de crise militaro-politique ».  La situation n’est pas très différente au Cameroun. Selon Victor Amougou, coordonnateur du CEFAID, une organisation basée à Yokadouma, « près de 13 à 15 milliards de FCFA sont perdus chaque année du fait de l’exploitation forestière illégale alors que la forêt contribue à 4% du PIB ». Les activités illégales mises en cause par les acteurs de la société civile pour expliquer l’existence de la corruption dans le secteur forestier ne sont pas le seul facteur de l’avis d’autres experts.

Lire la suite

Réfugiés centrafricains : la réinsertion scolaire des enfants en marche

Ils sont près de 33 000 chérubins en âge de scolarisation ayant fui la guerre en RCA qui pourrontMme-Collet-UE poursuivre leurs études dans un environnement sécurisé au Cameroun.

La guerre en Centrafrique a entraîné le déplacement des milliers de personnes dans les pays voisins. Le Cameroun, pour sa part, a accueilli 120 000 réfugiés en 2014 selon les chiffres officiels. Parmi ces victimes de guerre, des enfants ont été exposés à des atrocités et à la violence qui ont entrainé des traumatismes psychosociaux et l’arrêt des études. Leur offrir une protection sur le plan cognitif en soutenant le développement intellectuel peut aider à sauver leur vie. Conscient de ce fait, l’UNICEF s’est lancé pour défi de garantir le droit d’accès à l’éducation de ces enfants victimes de guerre et réfugiés au Cameroun. Ils ont entre 3 et 17 ans, vivent dans sept camps de réfugiés (Est et Adamaoua), et côtoient plus de 3000 enfants des communautés ayant accepté de les accueillir pour faciliter leur intégration sociale.

Lire la suite

APV-FLEGT : Les Magistrats Camerounais s’impliquent dans sa mise en œuvre

Autour des hommes de loi, l’administration forestière et la société civile pour réfléchir aux stratégies de mise en œuvre efficace des exigences de l’APV notamment en ce qui concerne la sanction de la production du bois illégal et la protection des droits des populations.

La réalité du terrain est frappante : les Magistrats qui sont chargés du contrôle du respect de l’application au quotidien des dispositions légales et réglementaires régissant le secteur forestier à travers la justice rendue suites aux différends portés à leur attention ne sont pas suffisamment informés sur l’APV-FLEGT. Les APV-FLEGT sont l’Accord de partenariat volontaire (APV) entre l’Union européenne et la République du Cameroun sur l’application Lire la suite